EN BREF

La puissance de la morphine sans ses effets secondaires...

Cet article fait partie du dossier :

Douleur

    Précédent Suivant

L’opiorphine, et une forme stabilisée de celle-ci appelée STR-324, sont aussi efficaces que la morphine sur les douleurs post-opératoires. Contrairement à la morphine, ces deux molécules n’induisent pas les effets secondaires les plus redoutés tels que les problèmes cardio-respiratoires. Cette découverte a été faite chez l’animal. Les premiers essais chez l’homme devraient démarrer fin 2017.  Ces travaux ont été publiés dans la revue Anesthesiology de novembre dernier par des chercheurs de Gustave Roussy, de l’Inserm, de l’Université Paris-Sud, de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (Hôpital Bicêtre) et de l’Institut Pasteur. 

Lire l'intégralité du communiqué sur gustaveroussy.fr

Retour au sommaire du dossier Douleur

Publicité

Commentaires (0)