EN BREF

La santé, grande absente des débats politiques et électoraux...

Cet article fait partie du dossier :

Présidentielles

    Précédent Suivant

Le sondage réalisé fin octobre dernier sur "La place de la santé dans le débat public et politique en France et en Europe : perceptions des Français, des Européens, des médecins et des patients"1 livre ses enseignements à quelques mois des Présidentielles.

  • La santé fait partie des priorités absolues des Français, et constitue seul domaine d’action de l’Etat où les Français (plus des trois-quarts) pensent que leur pays est en meilleure situation que ses voisins européens.
  • L’image qu’ont les Français des acteurs du système de santé est d’ailleurs exceptionnellement bonne alors qu’ils sont largement critiques à l’égard des autres élites (politiques, journalistes, hauts fonctionnaires).
  • MAIS... Tout comme les patients et les médecins, les Français sont persuadés que leur système de santé va se dégrader à l’avenir… et sont mêmes les plus convaincus en Europe d’une telle déchéance.
  • Les trois-quarts des Français pensent que la santé est la grande absente des débats politiques et électoraux, alors que ce sujet est bien plus présent dans d’autres pays Européens.

1- Sondage réalisée par Odoxa pour la MNH, Orange Healthcare, la Fédération Hospitalière de France et Ramsay-Générale de santé, avec le concours scientifique de la chaire santé de Sciences Po. Enquête menée en ligne les 26 et 27 octobre auprès de 1.002 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Retour au sommaire du dossier Présidentielles

Publicité

Commentaires (0)