EN BREF

"Le 3 février, votre infirmière, votre infirmier, sera en grève pour protéger votre santé et sa caisse de retraite autonome"

Par communiqué de presse du 29 janvier 2020, le syndicat d'infirmiers libéraux Convergence infirmière fait savoir ceci : le Collectif SOS Retraite que nous avons intégré dès sa création sera totalement mobilisé le 3 février sur le territoire national. En effet, il n’y a aucune réelle avancée, rien qui ne soit susceptible de nous rassurer dans les négociations sur la réforme des retraites, rien dans les derniers documents qui nous ont été présentés, bien au contraire. Les simulations présentées par le gouvernement ne sont pas réalistes.

Pour Convergence infirmière, avec cette réforme, l’État et le Parlement piloteront pour l’essentiel le système, au détriment des partenaires sociaux. La CARPIMKO sera maintenue mais pour être vidée de son pouvoir et donc de sa substance. Avec cette réforme, elle perdra totalement la main y compris sur notre protection sociale. D’ailleurs, le conseil d’administration de la CARPIMKO s’est récemment prononcé défavorablement sur le projet de loi instituant un système universel de retraite ainsi que sur le projet de loi organique relatif au système universel de retraite. En effet, les élus de la CARPIMKO ont rappelé que cette caisse est autonome, non déficitaire, avec une démographie favorable, qui se porte bien et qui ne réclame pas un nouveau modèle. Et de s'interroger : qu’en sera-t-il demain ?

Nous ne pouvons pas accepter une réforme qui aura des conséquences aussi négatives sur nos cabinets, qui va entraîner inévitablement des difficultés et des fermetures. Au final, ce seront les patients qui seront impactés et notre système de soins tout entier qui en pâtira.

Notre devoir est donc d’agir et de nous mobiliser avant qu’il ne soit trop tard, avant que nous puissions plus revenir en arrière, avant que l’État décide de tout pour nous. Nous appelons donc tous les soignants à une grève totale des soins à partir du 3 février 2020, jour où commenceront à être examinés les 2 projets de loi sur les retraites par la commission spéciale de l’Assemblée Nationale pour la réforme des retraites. Nous appelons également le 3 février à une mobilisation sans précédent à Paris et sur tout l’Hexagone, en Corse et dans les Outremers

Le 3 février, manifestation contre la réforme des retraites : rendez-vous place de la Bastille, à 14h à Paris. Direction République, puis Opéra. Dress-code de rigueur : blouses blanches !

Publicité

Commentaires (0)