EN BREF

Le généticien Axel Kahn n'est plus

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Essayiste, généticien et vulgarisateur de renom, le Pr Axel Kahn s'est éteint ce 6 juillet à l'âge de 76 ans des suites d'un cancer. Né en Touraine, docteur en médecine et docteur ès sciences, il était spécialiste des maladies génétiques, notamment hématologiques. Ses travaux (cancer du foie, expression des gènes, thérapie génique...) ont fait l'objet de près de 600 articles dans des revues internationales ainsi que de nombreux ouvrages ("Et l'Homme dans tout ça ?",  "L'homme ce roseau pensant", "Et le bien dans tout ça"...). J’ai choisi de tirer le rideau sur mon blog. "La chronique apaisée de la fin d’un itinéraire de vie", ce n’était pas un faire-part de décès imminent. Simplement, au stade atteint part les douleurs, mon médecin traitant et moi avons pris la décision de privilégier leur maîtrise, écrivait-il le 17 juin dernier après avoir publiquement commenté dans les médias et sur les réseaux sociaux ses derniers instants d'homme lucide dans sa lutte contre la maladie. Les hommages se sont succédés à l'annonce du décès de celui qui dirigea bénévolement, deux ans durant, la Ligue contre le cancer, également père de quatre enfants et frère du journaliste Jean-François Kahn. Nous perdons aujourd’hui un être profondément humain et humaniste, dont le parcours de vie personnel et professionnel a été guidé par l’excellence et la compréhension de l’autre. Cette perte est également considérable pour la lutte contre le cancer ; un des nombreux domaines dans lesquels il s’est investi sans relâche, avec une hauteur de vue et un courage admirables, a notamment déclaré le Pr Norbert Ifrah, fraîchement réélu à la présidence de l'Institut national du cancer. Un grand médecin, un grand chercheur, un grand humaniste vient de nous quitter. Courageux et engagé, jusqu'à la fin, a tweeté Olivier Véran pour sa part.

Retour au sommaire du dossier Médecin

Publicité

Commentaires (0)