EN BREF

Le parcours de bilan et d'intervention précoce pour les troubles de neuro-développement étendu par décret

    Suivant

Mieux prendre en charge les troubles liés à la santé mentale est l’un des engagements d’Emmanuel Macron, qui avait annoncé le lancement d’un « Plan psychiatrie » avant le déclenchement de l’épidémie de Covid-19. Dans la lignée de cette promesse, et à la suite de la visite du chef de l’Etat dans un centre de dépistage de l’autisme vendredi 2 avril, est paru au Journal Officiel du 3 avril 2021 un décret étendant le parcours de bilan et d’intervention précoce pour les troubles du neuro-développement (autisme, dysphasie, hyperactivité...) aux enfants de 7 à 12 ans, l’article R2135-1 du Code de santé publique du mois de décembre 2018 ne l’ouvrant jusqu’à présent qu’aux enfants âgés de moins de 7 ans. Le décret prévoit également que ce parcours bénéficie d’une durée d’un an, renouvelable une fois, et ajoute un volet prenant en compte les impacts de la crise sanitaire sur son déroulement. La durée des parcours de bilan et intervention précoce pris en charge par l'assurance maladie en application de l'article L. 2135-1 du même code qui ont été interrompus en raison de la situation sanitaire liée à la covid-19 et dont le terme vient à échéance après l'entrée en vigueur du présent décret peut être prolongée, indique-t-il ainsi.

Retour au sommaire du dossier Psychiatrie

Publicité

Commentaires (0)