EN BREF

Le pass sanitaire obligatoire pour les 12-17 ans

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Après les adultes, c’est au tour des adolescents de 12 à 17 ans d’être soumis à l’obligation du pass sanitaire. Depuis le 30 septembre 2021, le "pass sanitaire" est obligatoire pour les mineurs âgés de 12 ans et deux mois à 17 ans, précise ainsi le gouvernement sur son site internet. Cette tranche d’âge y avait jusque-là échappé en raison de son retard pris sur la vaccination, celle-ci lui ayant été ouverte le 15 juin, soit quelques semaines avant l’instauration du pass. Les adolescents auront ainsi à le présenter dans les mêmes circonstances que les adultes : pour manger au restaurant, prendre les transports pour un trajet long, entrer dans les lieux culturels (cinéma, musée) et de loisirs, entre autres. Néanmoins, la vaccination des plus jeunes demeurant un sujet sensible et au cœur des protestations lors des manifestations anti-pass les samedis, le gouvernement a décidé de maintenir pour eux la possibilité de bénéficier de tests PCR gratuits au-delà du 15 octobre, contrairement aux adultes non-vaccinés. Actuellement, deux tiers des mineurs de cette tranche d’âge a reçu au moins une dose de vaccin. La fin du pass sanitaire a par ailleurs été fixée au 15 novembre mais le gouvernement a indiqué mercredi 29 septembre vouloir maintenir la possibilité [d’y] recourir jusqu’à l’été 2022. Ce que nous voulons, ce que nous allons proposer au Parlement, c’est de maintenir pendant plusieurs mois encore, jusqu’à l’été, la possibilité d’y recourir, a déclaré Gabriel Attal, son porte-parole. Un projet de loi allant dans ce sens devrait être présenté le mercredi 13 octobre au Conseil des ministres.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)