EN BREF

Le vaccin Spikevax de Moderna peut être utilisé à partir de 12 ans dit la HAS

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Après le vaccin Comirnaty de Pfizer-BioNTech, c’est au tour du vaccin Spikevax, développé par Moderna, d’être autorisé pour les 12-17 ans. Vendredi dernier, l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait donné son feu vert. Dans un communiqué publié hier, mercredi 28 juillet, la Haute Autorité de Santé (HAS) a validé l’intégration du vaccin Spikevax pour les adolescents, s’appuyant notamment sur un essai clinique mené aux Etats-Unis sur 3 276 participants de cette tranche d’âge. Compte tenu du faible nombre de patients atteints du Covid-19 dans l’étude, la HAS note que l’efficacité reste toutefois à confirmer contre les formes sévères (notamment les syndromes inflammatoires multi-systémiques pédiatriques - PIMS) pour réduire les hospitalisations et la mortalité et contre l’infection asymptomatique ou la transmission virale. Si ces résultats d’efficacité obtenus chez les adultes peuvent être extrapolés aux adolescents, ils restent à confirmer avec le nouveau variant Delta, nuance la Haute Autorité de Santé, qui recommande l’administration du vaccin Spikevax en priorité chez les adolescents présentant une comorbidité, chez ceux appartenant à l’entourage d’une personne immunodéprimée et chez ceux sans comorbidité, afin de diminuer la circulation virale. 

La Rédaction Infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)