EN BREF

Les libéraux "en première ligne pour réussir la vaccination" contre le Covid-19

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Ils le répètent par la voie du Syndicat National des Infirmières et des Infirmiers Libéraux : les professionnels en exercice libéral s'estiment être en première ligne pour réussir la vaccination contre le Covid-19. Parmi les arguments avancés figure l'arrivée du troisième vaccin commandé par la France (celui d'AstraZeneca), dont les conditions de conservation et de distribution sont moins contraignantes et qui pourrait permettre, espère le syndicat, l'ouverture de la vaccination à d'autres lieux que les seuls centres actuels - comprendre les cabinets infirmiers et le domicile des patients eux-mêmes, notamment ceux dans l'incapacité de se déplacer. Le SNIIL rappelle la disponibilité, le savoir-faire, l'autonomie et l'expertise des infirmiers en matière de vaccination, déjà éprouvés lors des campagnes anti-grippales. Un appel lancé à l'adresse d'Olivier Véran, qui a par ailleurs annoncé le 3 février la future parution d'un décret portant sur la vaccination à domicile.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)