EN BREF

Limiter l’usage des appareils de bronzage artificiel pour prévenir les cancers de la peau

Aller se faire bronzer dans une cabine pour avoir bonne mine, aujourd'hui, c'est facile. Pourtant, l'OMS met en garde contre cette pratique qui favorise les cancers de la peau. Depuis plus de trois décennies, l’exposition délibérée aux rayons ultraviolets des solariums à des fins cosmétiques a augmenté l’incidence des cancers cutanés et abaissé l’âge de leur apparition, selon un nouveau rapport de l’OMS intitulé Artificial tanning devices: public health interventions to manage sunbeds [Appareils de bronzage artificiel: interventions de santé publique pour la gestion des solariums]. On estime que l’utilisation des solariums est à l’origine d’un total cumulé pour les États-Unis d’Amérique, l’Europe et l’Australie de plus de 450 000 cas de cancers cutanés non mélanomateux et de plus de 10 000 cas de mélanomes par an. Dans leur grande majorité, les utilisateurs sont des femmes, adolescentes ou jeunes adultes en particulier.

Lire la suite sur le site de l'OMS

Publicité

Commentaires (0)