EN BREF

La lombalgie : "fiche mémo" pour éviter le passage à la chronicité

La lombalgie commune est à la fois un problème de santé publique avec un impact économique et social majeur, et un problème de santé au travail pouvant conduire à une désinsertion professionnelle. La Haute Autorité de Santé (HAS) se saisit de la question et propose une "fiche mémo" dont l'objectif est d’améliorer et d’harmoniser la prise en charge du patient présentant une lombalgie commune. L'idée générale est de guider les professionnels de santé dans les différentes étapes du diagnostic et du traitement, afin de réduire le risque de chronicité de la lombalgie et de désinsertion professionnelle.

Rappelons que la lombalgie est une pathologie très fréquente et le plus souvent de pronostic favorable (la lombalgie aiguë est la forme la plus fréquente : elle concerne 9 patients sur 10). La HAS rappelle que l’enjeu d’une meilleure prise en charge est d’adopter précocement une stratégie adaptée afin d’éviter le passage à la chronicité (la lombalgie ne devient chronique que dans 3 à 6% des cas). De plus, second motif de recours à un médecin généraliste, la lombalgie occasionne un trop grand recours à des actes inutiles et constitue aujourd’hui un problème de santé publique et de santé au travail. Enfin, rappelle la HAS, au-delà de la pathologie elle-même, c’est le patient dans sa globalité qui doit être pris en charge. Le vécu du patient est pris en compte, chacun vivant différemment tant sur le plan physique, psychologique que socio-professionnel.

Fiche mémo : Prise en charge du patient présentant une lombalgie commune

Publicité

Commentaires (0)