EN BREF

Lunéville : l'hôpital mis en cause

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

La famille d’une patiente a entamé une procédure. Déboutée en première instance, elle a fait appel devant la Cour administrative.

Les faits remontent au mois de novembre 2012. Après une chute à son domicile, Raymonde Beaufort, une femme de 97 ans, est admise au service des urgences de l’hôpital de Lunéville, où constat est fait qu’elle ne souffre d’aucune fracture.

Mais, deux jours après son admission, elle sera victime d’une décompensation cardiaque majeure avec œdème pulmonaire aigu, emballement de son rythme cardiaque et effondrement de son état général. 

Raymonde Beaufort décèdera  à Saint-Clément le 21 octobre 2013 « après avoir enduré des souffrances majeures consécutives notamment à des escarres engendrées par son état devenu grabataire ».

En savoir plus sur estrepublicain.fr

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)