EN BREF

Mal manger tue

La mauvaise alimentation serait-elle plus meurtrière que la cigarette ? Selon une étude publiée par la revue médicale scientifique britannique The Lancet jeudi 4 avril dernier, et qui porte sur 195 pays, 11 millions de personnes seraient décédées à cause d'un mauvais régime alimentaire quotidien en 2017, soit un décès sur cinq dans le monde. Les principales carences concernent les noix, les graines, le lait ou encore les céréales complètes. Au contraire, les boissons sucrées, la viande transformée ou le sel, sont trop consommés. Maladies cardiovasculaires, cancers ou diabètes de type 2 sont les conséquences de cette mauvaise alimentation.

Plus d'informations sur The Lancet

Publicité

Commentaires (0)