EN BREF

Maladies non transmissibles : le rôle des infirmières affirmé

Cet article fait partie du dossier :

Exercice international

    Précédent Suivant

Le Conseil international des infirmières (CII) se félicite de la publication du rapport final de la Commission mondiale indépendante de haut niveau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur les maladies non transmissibles (MNT). Annette Kennedy, présidente du CII et membre de la Commission sur les MNT, a déclaré : Je suis ravie de la publication de ce rapport. Je me félicite que les infirmières y soient explicitement reconnues et que l’on recommande de les mobiliser et d’investir dans leurs compétences pour pouvoir réaliser des progrès substantiels dans la lutte contre les MNT.  Reconnaître, mobiliser et investir dans la main d’œuvre infirmière entraînera des changements concrets et durables dans la santé et le bien-être des individus et de l’ensemble de la population.
Au sein d’une main d’œuvre de santé multidisciplinaire, les infirmières ont un rôle particulièrement crucial à jouer dans la promotion de la santé et des savoirs en matière de santé et dans la prévention et la gestion des MNT. Grâce à leurs savoirs et leurs compétences, grâce aux opportunités et au soutien financier, les infirmière sont les mieux placées pour agir efficacement en tant que praticiennes, conseillères en santé, porte-paroles, et diffuseuses de savoirs auprès des patients et des familles tout au long de leur vie.

Lire le rapport de l'OMS : Time to deliver: rapport de la Commission mondiale indépendante de haut niveau l’OMS sur les maladies non transmissibles, Genève. Organisation mondiale de la santé, 2018. Licence. CC BY-NC-SA 3.0 IGO

Retour au sommaire du dossier Exercice international

Publicité

Commentaires (0)