EN BREF

Martin Hirsch souhaite assouplir les trente-cinq heures à l'AP-HP

Le directeur général de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), Martin Hirsch, veut ouvrir des discussions sur les trente-cinq heures. Cette réflexion, dont l'ambition est de mieux adapter l'organisation du temps de travail, permettrait selon lui de réaliser au moins 20 millions d'euros d'économies par an, sans diminution de la masse salariale, qui représente 60 % du budget. L'accord de 2002 sur le temps de travail est obsolète, argue-t-il : La majorité des personnels travaille aujourd'hui sept heures trente-six minutes ou sept heures cinquante par jour, dépassant trente-cinq heures hebdomadaires. Les minutes accumulées font des milliers de jours à rattraper, en récupérations, en RTT.

En savoir plus sur lemonde.fr 

Publicité

Commentaires (0)