EN BREF

Maternité d'Orthez : l'anesthésiste remise en liberté sous contrôle judiciaire

L'anesthésiste, dont la patiente est décédée lors de son accouchement en septembre 2014, est mise en examen pour « homicide involontaire aggravé ». La Cour d’appel de Pau a décidé le 10 décembre 2014 de remettre en liberté sous contrôle judiciaire Helga Wauters, l’anesthésiste belge incarcérée après le décès d’une patiente dont elle avait la charge à la maternité d’Orthez, dans les Pyrénées-Atlantiques, fin septembre.

Cette remise en liberté est assortie d’une obligation de résidence en France, d’une interdiction de sortie du territoire, de l’interdiction d’exercer la médecine ou même du conseil, de l’obligation de fréquenter un centre de lutte contre l’alcoolisme ainsi que d’une caution de 50 000 euros. «C’est une décision regrettable qui va être difficile à accepter», a estimé l’avocat de la famille de la victime, Me Philippe Courtois.

Lire la suite sur liberation.fr

Publicité

Commentaires (0)