EN BREF

Morts liées aux erreurs médicales : des données peu fiables

Les erreurs médicales constituent la troisième cause de décès aux Etats-Unis, derrière les maladies cardiovasculaires et les cancers. C’est le constat auquel parviennent deux médecins américains, Martin Makary et Michael Daniel, tous deux du service de chirurgie de l’université Johns Hopkins à Baltimore (Maryland). Pour cela, ils ont effectué un calcul très simple, en appliquant aux données d’hospitalisation dans leur pays en 2013, soit un peu plus de 35 millions d’admissions, le pourcentage d’événements mortels évitables dans des études antérieures, remontant parfois jusqu’à la période 2000-2002. Ils en concluent que les erreurs médicales provoquent 251 000 morts par an.

Lire la suite sur lemonde.fr

Publicité

Commentaires (0)