EN BREF

Najat Moussi : de Calais à Paris, un parcours sans faute pour une fonction prestigieuse

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

Je ne vais pas quitter Calais sans un pincement au cœur. Ma famille, mes amis sont encore ici. Pourtant, dans quelques jours, Najat Moussi, 37 ans, ne sera plus provinciale. Originaire de la ville de Dunkerque mais adoptée par Calais depuis plus de dix ans, Najat Moussi quitte la direction des soins infirmiers de l’hôpital pour une mission prestigieuse. Le 4 février prochain, elle sera la chef de cabinet du professeur Salomon, professeur de médecine en Santé publique et Directeur général de la Santé. Le bureau de Najat Moussi sera au ministère des Solidarités et de la Santé, à Paris. Ce qui l’intéresse, c’est de mettre au service du DGS un parcours qu’elle reconnaît comme « atypique », fait de diplômes et de valeurs où l’humanité occupe une place de choix : infirmière, formatrice, cadre de santé, directrice d'Ifsi, directrice des soins. Selon le portrait dressé par Nord Littoral, Najat Moussi a appris le mois dernier que sa candidature était retenue (une quarantaine de dossiers de postulants au départ). J’en ai été informée par un mail envoyé par le professeur Salomon lui-même. Je l’ai relu en pensant qu’il devait y avoir une erreur de destinataire. En toute honnêteté, je ne sais pas en quoi ma candidature a fait la différence. » Son exigence professionnelle, sans doute. Sa boulimie de travail ou sa disponibilité. « Je suis incapable de ne pas prendre le temps de recevoir quelqu’un. » Tout en œuvrant au plus haut niveau de la santé, Najat Moussi continuera de poser un regard attentif sur le territoire auquel elle sait devoir beaucoup. Je suis comme un arbre, je grandis, mais mes racines restent où elles sont. Elle est l’un des rares arbres qui ne cherchera jamais à faire de l’ombre à quiconque.

Nous lui souhaitons le meilleur dans ses nouvelles fonctions et ne doutons pas que sa route soit belle, toujours au bénéfice d'une profession qui lui est chère.

Lire le portrait de Najat Moussi sur NordLittoral.fr

Retour au sommaire du dossier Compétences infirmières

Commentaires (0)