EN BREF

Un nouveau numéro de Rose Magazine plus que jamais militant

Cet article fait partie du dossier :

Livres de la rédaction

    Précédent Suivant

Rose mag automne hiver 2020/2021L'édito de ce nouveau numéro de Rose Magazine, en pleine crise sanitaire, le 19e du nom couvrant l'automne 2020 et l'hiver 2021, donne le ton. Pour la premièère fois depuis que Rose Magazine existe, ce n'est pas une femme malade qui pose en couverture. Mais une soeur de coeur, écrit Céline Lis Raoux, directrice de l'association RoseUp. En effet, Anëlle, candidate au concours Miss Guadeloupe, a été disqualifiée car elle avait posée pour une campagne de dépistage du cancer du sein. L'éditorialiste rappelle que cette éviction avait provoqué une vague d'indignation chez toutes celles, filles, soeurs, mères, qui se sentent concernées par cette maladie. Le cancer du sein provoque en effet quelques 12 000 décès chaque année. Et tout ça pour une poitrine dévoilée dans le cadre d'une campagne de soutien au dépistage du cancer du sein... On croit rêver, au XXIe siècle, et le Comité Miss France n'a pas été épargné ! En réaction, 18 femmes "médiatiques" se sont engagées autour d'Anaëlle pour le dépistage du cancer du sein, posnt "les seins en majesté", habillés de rose.

Oui Rose Magazine reste plus que jamais fidèle à ses engagements, véritable media militant : lutter contre toute stigmatisation liée à la maladie, donner de la visibilité aux femmes malades du cancer, véhiculer et valoriser leur parole, les soutenir et les accompagne tout au long de cette épreuve de vie qu'est le cancer. On retrouve donc dans ce dernier numéro tout ce qui constitue l'ADN de RoseUp : du militant, du combatif, du scientifique, du novateur, du décoiffant, du non politiquement correct et même du glamour ! 156 pages pour en rendre compte...

Découvrez tous les articles du numéro 19 de Rose Mag et partagez le, bien sûr !

Retour au sommaire du dossier Livres de la rédaction

Publicité

Commentaires (0)