EN BREF

Olivier Véran évoque un possible allégement des mesures sanitaires à la "mi-mars"

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Alors que les discothèques ont l’autorisation de réouvrir ce mercredi 16 février, c’est à un allégement supplémentaire des mesures sanitaires auquel Olivier Véran, le ministre de la Santé, a ouvert la porte ce matin.

Un allégement sous conditions

A la mi-mars, si les hôpitaux sont en état normal de fonctionnement, et si la circulation du virus est très faible, nous pourrons enlever les masques pour les adultes et pour les enfants, pour tout ou partie des lieux fermés, y compris sans pass, a en effet déclaré Olivier Véran sur France Info. Est également envisagé un allégement du dispositif du pass vaccinal, avec néanmoins un maintien dans les lieux très à risque tels que les discothèques, jusqu’à fin mars, début avril, a-t-il ajouté. À condition que les hôpitaux ne soient plus obligés de déprogrammer des soins, que la charge sanitaire en réanimation n’excède pas 1 000-1 500 malades, notamment.

Une circulation du virus toujours forte mais qui diminue

S’il demeure prudent, insistant sur le fait que le Covid-19 " n’est pas derrière nous ", le ministre marque son optimisme. Ça s'améliore nettement partout (...), donc c'est une nouvelle rassurante, s’est-il félicité, quand bien même il y a encore beaucoup de malades à l'hôpital, en réanimation et encore beaucoup trop de morts au quotidien. Selon Santé Publique France, 142 253 nouveaux cas ont été enregistrés sur les dernières 24 heures. Le nombre de personnes hospitalisées s’élève, lui, à 31 091, dont 3 235 en soins critiques, et le nombre de décès avec un diagnostic Covid à l’hôpital, à 304.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)