EN BREF

L'ONI encourage les ESI à privilégier la diversité pour leurs stages

Cet article fait partie du dossier :

ONI

    Précédent Suivant

Dans un communiqué en date du 13 mars 2014, l'Ordre national des infirmiers (ONI) par la voix de son Président Didier Borniche, salue la sortie de crise entre la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) et les étudiants en soins infirmiers et invite ces derniers à s’orienter de nouveau, dès qu’ils le pourront, aussi bien vers le privé et vers le public, dans un souci d'appréhender la réalité de leur métier dans toute sa diversité. Pour l'ONI, la situation de ces dernières semaines reste toutefois une preuve dramatique de la précarité du système de formation des infirmiers en France pour lequel tant reste à faire. Et de rappeler que la qualité des stages infirmiers n’est malheureusement pas le seul sujet qui préoccupe la profession. Suivi démographique et quotas, égalité d’accès, bourses étudiantes, dispositif LMD, spécialités et nouveaux métiers, sont autant d’urgences que les acteurs concernés doivent traiter pour que la formation infirmière reste pleinement cohérente avec l’évolution de l’exercice, des prises en charge et du système de soins dans son ensemble.

Creative Commons License

Rédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier ONI

Publicité

Commentaires (1)

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

499 commentaires

#1

Gentil...

C'est gentil pour les tuteurs de dire que la qualité des stages est un sujet préoccupant pour la profession : les élites ordinales peuvent-elles argumenter et développer un peu cette affirmation ?