EN BREF

L'ONI médiateur face aux différents entre l'Anfipa et l'Unipa ?

Cet article fait partie du dossier:

Pratique avancée

    Précédent Suivant

L'Ordre national des infirmiers a été sollicité pour effectuer une médiation relative au différend qui oppose l'Association nationale française des infirmiers en pratique avancée (Anfipa) et l'Union nationale des infirmiers de pratique avancée (Unipa) sur l'élection de la présidence du Conseil national professionnel des infirmiers de pratique avancée (CNP IPA). La Direction générale de l’offre de soins (DGOS) a refusé d’arbitrer sur cette situation.

En effet, le 2 janvier, un communiqué du conseil, cosigné par l'Association nationale française des infirmiers en pratique avancée (Anfipa) et l'Union nationale des infirmiers de pratique avancée (Unipa) a annoncé la création officielle du CNP IPA. Le texte est alors accompagné du règlement intérieur et des statuts de la nouvelle association, qui se veut représentative de la profession auprès des instances officielles. Il est indiqué également que le conseil en question est dans l'attente d'une réponse de la DGOS sur une demande de reconnaissance. Mais ce 3 janvier sur Twitter, l'Anfipa a démenti ces annonces. Le point de départ de la discorde est l'élection de la présidence du conseil national professionnel des infirmiers de pratique avancée (CNP IPA). Contestée par l'Anfipa, elle est défendue par la présidente du conseil, Julie Devictor. Cette dernière a indiqué à Hospimedia avoir sollicité la médiation ce 6 janvier de l'Ordre national des infirmiers pour sortir rapidement de l'impasse. L'Anfipa aurait également appuyé cette demande de médiation.

Or, le bureau du Conseil national de l’Ordre des infirmiers s’est réuni jeudi 9 janvier 2020 afin d'étudier cette demande et la rejettée. Via un communiqué, l'ONI s'explique en affirmant que s'il constitue l’organisation de référence pour effectuer des conciliations entre professionnels sur des critères déontologiques, il ne peut en aucun cas intervenir dans le cadre d’un conflit entre structures. De plus, les Conseils nationaux professionnels sont des organisations qui doivent exercer leurs missions en toute indépendance. Toutefois, il souligne qu'il va rester très attentif a cette question : Nous appelons les organisations concernées et leurs représentants à agir en bonne intelligence pour trouver rapidement une issue constructive au différend qui les oppose. Au Président du conseil de l'ONI, Patrick Chamboredon d'ajouter les CNP sont par nature des structures fédératives. Ces querelles intestines ne sont pas à la hauteur des enjeux : le diplôme d’IPA est jeune et riche de promesses pour améliorer la prise en charge des patients et la coordination des soins.

POur en savoir plus rendez-vous sur Hospimedia ou sur le site de l'ONI

Retour au sommaire du dossier Pratique avancée

Publicité

Commentaires (1)

Phil

Avatar de l'utilisateur

36 commentaires

#1

Ordre inutile

L'Ordre ne sert à rien sinon à réclamer de l'argent.

Ce sont des menteurs qui prétendent que 92% réclament un Ordre alors que 90 % le refusent en réalité !

Comment peut-on se laisser racketter par cette arnaque au registre ?