EN BREF

Ouverture d'une nouvelle session de commande de vaccins anti-Covid

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Après celle organisée fin novembre, une nouvelle session de commande de vaccins anti-Covid (Moderna et Pfizer-BioNTech) s'est ouverte ce 6 décembre à 8h. Dans sa communication, la Direction Générale de la Santé a indiqué qu'elle durerait jusqu'au 7 décembre, 23h.

Autant de flacons que souhaité

Sont concernés par cette session les infirmiers, pharmaciens, médecins, sages-femmes, chirurgiens-dentistes, services de santé du travail (SST), laboratoires de biologie médicale(LBM), services de santé universitaire(SSU), les maisons de santé pluri-professionnelles (MSP), les centres de santé (CDS)ainsi que les  foyers d’accueil médicalisés (FAM) et les maisons d’accueil spécialisées (MAS). Les infirmiers en particulier sont invités à se rapprocher de l’officine de leur choix, afin qu’elle commande pour eux. La DGS n'oppose aucune limite à la quantité commandée et évoque un accès à autant de flacons que [souhaité] mais insiste sur la nécessité de veiller à ne pas consituer de stocks non-utilisés pour minimiser les pertes de doses et la constitution de stocks dormants, en sachant qu'une utilisation optimale correspond aux doses suivantes : 7 doses pour Pfizer-BioNTech, 12 doses pour Moderna en doses pleines et jusqu’à 24 pour les ½ doses Moderna en rappel.

Arrivée des livraisons

Les vaccins commandés cette semaine arriveront en officine entre le 17 et le 21 décembre. Les commandes réalisées fin novembre seront acheminées entre le 10 et le 14 décembre. La DGS s'est réjouie du nombre massif de commandes passées mais pointe du doift le déséquilibre entre les produits Pfizer-BioNtech (80 % des demandes) et Moderna (20 %) et rappelle que les deux doivent être utilisés pour accélérer la campagne de rappel vaccinal, les données scientifiques disponibles étant favorables. Dans certains cas (infirmiers, médecins ou pharmaciens ayant commandé 5 flacons ou plus) pourront voir leur commande ajustée pour répartir l'utilisation des deux sérums et garantir les livraisons et la poursuite de la vaccination.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)