EN BREF

Pacemakers : risque accru de piratage pour 40 000 porteurs français

Une faille de sécurité a été découverte dans le logiciel de certains pacemakers conçus aux États-Unis. Des tests ont prouvé qu’il était possible de prendre le contrôle du pacemaker, notamment en modifiant le rythme cardiaque du porteur. Pour éviter tout risque, la principale autorité de santé américaine demande aux porteurs des modèles concernés de se rendre à l’hôpital, afin d’effectuer une mise à jour logicielle de leur appareil.

Lire la suite sur ouest-france.fr

Publicité

Commentaires (0)