EN BREF

Des parents accusés à tort de maltraitance fondent l'association Adikia

Ils se sont d'abord réunis sur le réseau social Facebook il y a deux ans et demi. Une centaine de parents accusés à tort de maltraitance sur leurs bébés ont depuis créé l'association Adikia (injustice en Grec) le 1er septembre 2017. Celle-ci regroupe de nombreux parents de bébés dont les pathologies provoquent des fractures ou des hématomes inexpliqués, expliquent ceux-ci dans un communiqué. Les médecins effectuent un signalement pour maltraitance en vertu de la protection de l’enfance. Les bébés sont alors séparés de leurs familles et placés pendant des mois. Leurs parents sont poursuivis pénalement car il leur est difficile de faire reconnaître l’erreur diagnostique. L'association s'est donc dotée d'un site internet pour informer le public de ces erreurs médico-judiciaires et apporter conseils et informations à toute personne vivant la même injustice. On y trouve des témoignages de parents, de multiples conseils sur les démarches à réaliser...

Publicité

Commentaires (0)