EN BREF

Les pensions de retraite à la peine en 2019 et 2020

    Suivant

Alors que les retraités auraient pu espérer une revalorisation des pensions de 1,6 % (taux d’inflation annuel), les pouvoirs publics ont annoncé fin août 2018 que cette hausse ne serait que de 0,3 % en 2019 et en 2020. C’est une nouvelle « douche froide » pour les retraités confrontés à une baisse de leur pouvoir d’achat depuis 25 ans. De telles mesures doivent inciter, dès aujourd’hui, les agents hospitaliers en activité à se constituer, pour demain, un complément de revenu au moment du départ. C’est ce que propose la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, dont le C.G.O.S est l’association souscriptrice.

La suite est à lire sur complement-air.com

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)