EN BREF

Place des infirmiers et loi de santé : une conférence en Languedoc-Roussillon pour faire le point

Cet article fait partie du dossier :

Profession infirmière et législation

    Précédent Suivant

Le Conseil Régional de l'Ordre des Infirmiers du Languedoc-Roussillon organise, le 26 janvier 2016, une conférence sur la place donnée aux infirmiers par la loi de modernisation du système de santé.

Au programme :

  • Remise de prix du meilleur Travail de Fin d’Études (TFE).
  • Introduction par Anne-Marie Bardou-Ribes, Présidente du CROI Languedoc-Roussillon.
  • Florence Ambrosino, membre du GIC REPASI.
  • Brigitte Lecointre, Présidente de l'ANFIIDE.
  • Chantal Eymard, Présidente du PHRIP
  • Yann de Kerguenec, Directeur de l'Ordre National des Infirmiers.

Pour en savoir plus : languedoc-roussillon.croi.fr

Pour s'inscrire

Retour au sommaire du dossier Profession infirmière et législation

Publicité

Commentaires (18)

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

497 commentaires

#19

Sans voix

No comment...

binoute1

Avatar de l'utilisateur

540 commentaires

#18

ok

mais il ne veut donc plus nous parler non plus ?
peur de la boulette ?

Oreily

Avatar de l'utilisateur

64 commentaires

#17

Pour @eusèbe,

Bonjour,

L'utilisateur ne souhaitait plus voir son commentaire apparaître, il a donc été dépublié à sa demande, tout comme votre "rappel" de ce commentaire.

Merci de votre compréhension.

Fanny1408

Avatar de l'utilisateur

83 commentaires

#16

Les infirmières sont cornaquées par :

- une ministre non issue de la Santé et qui est Conseillère d'Etat
- des sénateurs et des députés qui font la pluie et le beau temps au niveau législatif en pensant d'abord aux intérêts des autres ordres
- un président de l'ordre infirmier qui est en retraite de la FPH depuis mai 2015, ce même ordre étant géré directement par son banquier auquel il doit encore 6 millions
- un directeur de l'ordre qui est juriste
- une directrice juridique du même ordre qui n'est pas infirmière
- des présidents régionaux et/ou départementaux de l'ordre qui pour certains ne sont plus au chevet du patient depuis plus de 10 ans et qui cumulent les postes à responsabilités dans les syndicats, à l'ordre, dans des associations

binoute1

Avatar de l'utilisateur

540 commentaires

#15

donc

pour résumé des "bienheureux" de la profession veulelnt notre bien contre notre gré,
nous sommes trop naif pour le comprendre, apuvre de nous,

mais en plus, maintenat on nous dit que le calife du califat n'est même pas un ide !
qui est-ce qui disait que les ide ne devaient plus être jugés par des ide mais par leurs propres pairs ?

et c'est vrai ça, où est passé david D ?
sélections de commentaires ?

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

497 commentaires

#14

Curiosité

En voilà une curiosité pour un ordre professionnel d'avoir un directeur (de qui ? de quoi ?) qui n'est pas du métier...

Mais ou est donc passé le commentaire #4, celui de @david D qui nous affirmait n'importe quoi ; tout cela peut sembler quantité négligeable, mais quand on est plébiscité par 9 voix contre 8, on se doit un minimum de rigueur et de sérieux, n'est-ce pas ?

Fanny1408

Avatar de l'utilisateur

83 commentaires

#13

On vous le dit mais vous ne nous croyez pas.

Monsieur de Kerguenec, qui n'est pas infirmier mais juriste, a été promu en 2014 - directeur de l'ordre - avec les augmentations de salaires et avantages afférents. Sous la première présidence Borniche, il cumulait la direction juridique et la direction de la communication, suite au départ de Dame Lanlo, après l'éviction de Dame Leboeuf et la démission du Sieur Vasseur. Faut mettre vos infos à jour.

Oreily

Avatar de l'utilisateur

64 commentaires

#12

Erratum

Après consultation de l'assistante juridique du conseil régional de l'ordre des infirmiers du Languedoc-Roussillon, nous avons eu confirmation de ceci, Monsieur de Kerguenec est bien Directeur de l'Oni. La responsable juridique est maintenant Madame Arzu Gul.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

497 commentaires

#11

Succession

Et qui donc va remplacer le commandant actuel, celui qui s'est autoproclamé président lors de la grande dépression de 2011, et dont le mandat devrait expirer en fin d'année ( à moins que je me trompe) ?
Y aurait-il des postulants ? Va-t-on assister à des luttes intestines pour être au sommet ? Les libéraux vont-ils vouloir mettre la main sur ce truc afin de rendre une justice sévère qui pourrait redorer leur activité (et leur honnêteté) largement écornée ces temps-ci ?

Le sens démocrate clamé par les pontes ordinaux devrait laisser place à un peu de transparence et de communication envers celles et ceux prétendument représentés : il n'en est rien, tout est opaque, sombre, mystérieux, silencieux, secret, sordide...
Il n'y a que les relances de cotisations qui soient visibles : encore des problèmes d'argent ?

Fanny1408

Avatar de l'utilisateur

83 commentaires

#10

Mise à jour.

Au moins cette coquille aura t-elle permis de mettre à jour des infos. Il est vrai que cette promotion a été relevée il y a presque une année par le syndicat Résilience mais que personne ne s'est senti concerné par le sujet. A commencer par les adhérents (dont je suis par la force) qui sont tenus à l'écart de la vie de l'ordre infirmier.
Vous voulez un scoop (?) : l'ordre infirmier est entrain de réécrire et de donc de modifier le code de déontologie infirmière. Vu l'ancien qui n'est jamais paru au Journal Officiel, cela ne pourra pas être pire. Sur ce sujet qui les concerne directement, comme sur bien d'autres, les adhérents sont laissés dans l'ignorance et sont "juste" invités à renouveler leur cotisation. Y compris avec 3 années de retard (perso, j'en suis à 6 ans et ils sont pas prêts d'encaisser mon prochain chèque !)

binoute1

Avatar de l'utilisateur

540 commentaires

#9

@david D

parce qu'en plus c'est sur une plaquette ?
j'espère que ce n'était qu'une maquette

parce que ....si c'est partie à l'impression, tout refaire va couter un bras...
mais, cela n'a-t-il pas été relu avant ?

Pour résumer :cela ne fait ^pas très sérieux (même si l'erreur est humaine )

Ex-conseiller

Avatar de l'utilisateur

12 commentaires

#8

re: Qui commande l'ONI ?

Je donne ma langue au chat, mais je pense que le bateau est ivre. Ivre de pouvoirs ... syndicaliste pour les roux, de la gloriole pour les niches, de la lèche pour les petites gens ( petite myriam pour les unes et speedy pour les autres ), enfin, la Loi n'a fait que consacrer de façons bilatérale, des incapables majeurs politichiens, et des affranchis ordinaux d'un autre côté ( pas forcément le plus brillant ). France, Terre d'Asile .... d'aliénés. Mais la morale est sauve : l'ONI est Charlie ! Yeah !!!

Fanny1408

Avatar de l'utilisateur

83 commentaires

#7

Cela fait un peu "désordre" !

Le jeu de mot était trop évident pour être évité.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

497 commentaires

#6

Non merci...

Ce cafouillage sur la véritable fonction de ce monsieur ne faisant pas très sérieux, on peut réellement s'interroger sur la qualité de la conférence qui est proposée : qu'il y reste des places n'est donc pas très étonnant, et en ce qui me concerne, c'est non merci.

Fanny1408

Avatar de l'utilisateur

83 commentaires

#5

Aux dernières nouvelles de juin 2014, monsieur de Kerguenec a été promu !

L'Ordre des infirmiers dépose plainte à Tours - 21/06/2014 ...
www.lanouvellerepublique.fr/.../L-Ordre-des-infirmiers-depose-plainte-a...
21 juin 2014 - Nous déposons plainte sur la base d'informations précises, indique Yann De Kerguenec, directeur de l'Ordre national des infirmiers.

Yann de Kerguenec | LinkedIn
https://www.linkedin.com/.../yann-de-kerguenec/86/... - Traduire cette page
Paris Area, France - ‎Directeur chez Conseil national de l'ordre des infirmiers
View Yann de Kerguenec's professional profile on LinkedIn. LinkedIn is the world's ...de Kerguenec. Directeur chez Conseil national de l'ordre des infirmiers.

Oreily

Avatar de l'utilisateur

64 commentaires

#3

Erreur...

Bonjour,

Merci de votre vigilance, il s'agit bien entendu du directeur juridique de l'Ordre.

binoute1

Avatar de l'utilisateur

540 commentaires

#2

Yann de Kerguenec, Directeur de l'Ordre National des Infirmiers.

mais directeur? directeur, tout court ?
je croyais que le monsieur est juriste de formation.
Il est devenu IDE ?

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

497 commentaires

#1

Directeur ?

Qui donc commande à l'ordre infirmier ?
Le directeur ?
Le président ?
Le secrétaire général ?
La banque ?
La ministre ?
L'ordre des médecins ?
Le SNPI ?
Le SNIIL ?
Le jardinier ?
Lambda ?