EN BREF

Plus d'un millier d'infirmières auraient succombé à la Covid-19 selon le CII

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Un nouveau rapport du Conseil International des Infirmières (CII) reproche aux gouvernements de ne pas accorder la priorité aux infirmières, alors qu’elles sont plus d’un millier à avoir succombé à la Covid-19 dans 44 pays où des données étaient disponibles. Le rapport souligne ainsi la hausse constante et catastrophique du nombre de décès et des taux d'infection de ces professionnelles de santé pendant la crise, et le manque de préoccupation des gouvernement alors même que les défaillances sont criantes, toujours selon le CII  : absence de collecte de données sur les taux d'infection, insuffisance d'Equipements de Protection Individuelle (EPI) en particulier dans les centres de soins, mais aussi, carences en matière de tests, en matière de formation sur la prévention et la lutte contre les infections, sans oublier les nombreux rapports faisant état de violence et de discrimination à l’égard des infirmières et du manque de soutien psychologique.

La dernière étude du CII donne un aperçu troublant de la manière dont les infirmières et les autres agents de santé sont toujours exposés à la COVID-19 et à tous les risques connexes : la violence et les préjugés, la maladie mentale, l’infection et sans doute, pour des milliers d’entre elles, le prix le plus fort, leur propre vie, a déclaré Annette Kennedy, la Présidente du CII. En s’abstenant de recueillir des données sur les décès et les infections, ou en ne reconnaissant pas la COVID-19 comme une maladie professionnelle, les pouvoirs publics feignent de les ignorer, a pour sa part commenté Howard Catton, le Directeur général du CII, établissant un lien indissociable entre santé des professionnels et santé de leurs patients et appelant les gouvernements à remédier à leur défaillance collective.

Lire l'intégralité de cette information sur LaVeille

 

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)