EN BREF

Pour prendre soin de vos patients, prenez soin de vous !

Cet article fait partie du dossier:

Fonction Publique

    Suivant

La Coordination Nationale Infirmière (CNI) vient de mette à disposition une carte T et un courrier à envoyer au président de la République, Emmanuel Macron, afin de faire entendre ses revendications. Elle invite ainsi les soignants à témoigner de leur malaise car jusqu'à présent les blouses blanches souffrent en silence dans l’indifférence générale…

La lettre souligne la dégradation des conditions de travail malgré les nombreux SOS envoyés aux derniers gouvernements. Si le terme QVT apparait dans certaines réunions ou certains écrits, et notamment pour répondre aux exigences de  la Haute Autorité de Santé, sur le terrain, force est de constater l’absence d’amélioration. Si ses discours  confirment « un système à bout de souffle », notre actuelle Ministre de la Santé  nous demande avant tout… de nous réorganiser ! Bref, rien de bien nouveau car, cet air là, nous le connaissons par cœur, nous les hospitaliers. Point d’amélioration donc mais plutôt de nouvelles dégradations !

Le nouveau gouvernement poursuit une politique d'étouffement du service public notamment via les suppressions de postes. Le syndicat demande donc aux soignants de montrer leur désaprobation : Professionnels de santé, nous ne pouvons pas rester silencieux en regardant le nombre de départ se multiplier (départ de la Fonction Publique, changement de profession, abandon des études, suicides…)

Pour en savoir plus, téléchargez la lettre en question.

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)