EN BREF

Pour les professionnels du grand âge, l'AD-PA veut "plus"

Cet article fait partie du dossier :

Conseils emploi

    Précédent Suivant

Dans un communiqué de presse, l'AD-PA qui regroupe au plan national les directeurs de services à domicile se félicite de l'augmentation de 90 € attribuée dans les prochaines semaines aux professionnels des établissements accueillant des personnes âgées, rappellant cependant que la revalorisation salariale est l'un des leviers permettant de rendre plus attractif le secteur au même titre que la hausse du temps de présence auprès des personnes âgées pour donner du sens aux métiers et réduire les accidents du travail et maladies professionnelles. L'AD-PA précise que ces revalorisations salariales devront être compensées intégralement par une hausse des budgets, afin de ne pas entraîner de futures suppressions d'emploi dans un secteur largement sous-doté.

Par ailleurs, l'AD-PA demande que cette prime soit accordée dans les mêmes délais aux professionnels exerçant dans la fonction publique territoriale, les secteurs associatif et commercial, tous les types d'établissements (résidences autonomie, résidences services seniors...) et les services à domicile. L'AD-PA qui précise également qu'au delà des mesures envisagées dans le cadre du Ségur de la Santé, il attend une réforme d'ampleur de l'aide aux personnes âgées sur la base des axes suivants : participation des personnes âgées accompagnées, lutte contre l'âgisme, prestation de compensation des vulnérabilités et transformation des établissements en domiciles.

Retour au sommaire du dossier Conseils emploi

Publicité

Commentaires (0)