trouvez votre poste en quelques clics

EN BREF

"Pour que ça reste rentable, nous allons être forcées de refuser les soins à une trop longue distance"

Tous les automobilistes l'auront remarqué : le plein coûte de plus en plus cher. En un an, la facture s'est alourdie de 15 % pour le gazole et de 7 % pour le sans plomb 95. Claudine Debort est infirmière libérale au sein d'un cabinet basé à Saint-Germain-les-Belles. Tous les jours, elle enchaîne les visites. Presque quatre-vingt patients qu'elle se partage avec son associée. Entre 120 et 140 km : c'est le nombre de kilomètres qu'elle doit parcourir ses jours de services. Et ça coûte cher : ça fait un budget d'environ 120 € par mois en plus.

La suite est à lire sur le populaire.fr

Publicité

Commentaires (0)