EN BREF

Pour un renouveau de l'hôpital public : un manifeste "citoyen" pour un électrochoc de transformation

Cet article fait partie du dossier:

Fonction Publique

    Précédent Suivant

Des personnalités, de toutes origines, soignants, patients, étudiants, scientifiques, professionnels, académiciens, présidents et représentants d’associations se sont engagées pour demander un électrochoc de transformation de l'hôpital public. Dans un manifeste "citoyen", ils proposent 5 axes principaux qui ont l’ambition de redonner du sens, de la fierté et de l’attractivité à l’hôpital public, parce que l'hôpital public est notre avenir… construisons-le ensemble avec détermination.

  • L’hôpital public a pour vocation d’être un acteur et un coordonnateur des soins dans un territoire de proximité, en lien avec tous les acteurs des soins de ville et des secteurs médicosociaux.
  • Il faut passer d’une logique de compétition provoquée par la T2A à une logique de coopération et de dotation populationnelle modulée par des critères de précarité et de complexité. L’organisation doit être simplifiée, privilégiant les circuits de décision courts avec un allègement de la bureaucratie interne dans des unités de base (service ou département) adaptées aux missions de soins.
  • La dynamique de recherche et d’innovation coordonnée par l’université avec l’ensemble des partenaires publics et privés, doit favoriser la créativité et le rayonnement de l’hôpital public pour permettre des innovations accessibles à tous.
  • L’hôpital public doit se transformer pour devenir un espace de vie et de travail bienveillant, fondé sur une stratégie écoresponsable.
  • L’hôpital public doit bénéficier d’un soutien avec une revalorisation massive des investissements et des rémunérations de son personnel qui lui redonne efficacité, réactivité et attractivité.

Accédez au manifeste "citoyen" pour un hôpital public, acteur et coordonnateur territorial du soin, de la formation et de la recherche

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)