EN BREF

Poursuite de l’augmentation des prix et des démarches d’arrêt du tabac

Selon le bilan 2018 de l’observatoire national des drogues et des toxicomanies, près de 3,4 millions de fumeurs ont eu recours aux traitements de sevrage tabagique, contre 2,7 millions en 2017. Cette progression est notamment intervenue grâce au remboursement classique des substituts nicotiniques par l’Assurance Maladie. Les professionnels de santé habilités à prescrire ces traitements-infirmiers, médecins, sages-femmes, dentistes, masseurs-kinésithérapeutes-ont joué un rôle important pour accompagner les fumeurs, précise le communiqué du ministère des Solidarités et de la Santé.  La 3ème édition du #MoisSansTabac en novembre 2018 s’est pour sa part, accompagnée d’une hausse du nombre d’inscrits-242 000 contre 158 000 en 2017. Dans le cadre du programme national de lutte contre le tabac 2018-2022, l’objectif est d’atteindre le prix de 10 euros en novembre 2020.

Lire le communiqué dans son intégralité.

Publicité

Commentaires (0)