EN BREF

Pratique avancée : nouvelle mention, nouveau cadre universitaire

Cet article fait partie du dossier:

Pratique avancée

    Précédent Suivant

Au Journal Officiel du 7 novembre est paru un arrêté d'application fixant le cadre général des études menant au grade d'infirmier en pratique avancée ainsi que les référentiels d'activités et de compétences et les modalités de cumul de crédits universitaires associés. La parution de ce texte fait suite au récent ajout d'une cinquième mention accessible aux infirmiers qui se destinent à la pratique avancée : celle des urgences. Outre le cadre général de 2018, valable pour tous les IPA (compétences élargies, entretien avec le patient, examen clinique, anamnèse de la situation clinique), l'arrêté détaille les spécificités de la nouvelle mention. En l'occurrence et dès cette année universitaire, les infirmiers concernés devront répondre à un référentiel d'activités (par exemple, la qualification du degré de gravité de la situation décrite par l'entourage ou d'une personne requérante lors de l'instruction d'un appel téléphonique en plateforme au centre de régulation et réception des appels) et de compétences (entre autres, caractériser le niveau de gravité des personnes dans un contexte de crise ou de situation exceptionnelle et les orienter dans un parcours adapté au traitement de leur situation). Inscrite dans le cadre de l'universitarisation de la profession, la formation est composée d'apprentissages théoriques et pratiques (stages) pour un total de 120 ECTS répartis sur quatre semestres dans des domaines variés : clinique, sciences infirmières, déontologie, santé publique, recherche, parcours de santé et langue vivante.

Retour au sommaire du dossier Pratique avancée

Publicité

Commentaires (0)