EN BREF

Le Président Macron s'engage : 100% santé : des soins pour tous, 100 % pris en charge

Emmanuel Macron a annoncé le 13 juin dernier lors d'un discours devant le 42e Congrès de la Mutualité française à Montpellier, les grandes lignes de sa révolution sur la protection sociale des Français. L'idée est la suivante : la solution n'est pas de dépenser toujours plus d'argent, mais d'imaginer des solutions plus efficaces que l'argent mis sur la table. Il s'agit donc de donner à tous les Français un accès à des soins de qualité pris en charge à 100%, dans le domaine de l’optique, de l’audiologie et du dentaire. Cela constitue d'ailleurs un des engagements du Président pendant la campagne électorale de 2017. Après négociation avec les différents acteurs de la santé et professionnels des secteurs concernés, cette réforme majeure pour le quotidien des Français intitulée "100% santé. Des soins pour tous, 100 % pris en charge" va pouvoir se mettre en place progressivement au cours des trois prochaines années. Les principes retenus sont les mêmes quel que soit le secteur concerné : il s’agit de proposer un ensemble de prestations de soins identifiées (panier) qui répond aux besoins de santé nécessaires – bien voir, bien entendre et soigner son hygiène bucco-dentaire – avec une garantie de qualité. Cette offre sera accessible à tous les Français et prise en charge à 100% par la Sécurité sociale et les complémentaires en santé, donc sans reste à payer pour les patients.

Les professionnels de santé des trois secteurs et les complémentaires de santé sont les principaux partenaires de cette nouvelle réforme. Les patients pourront néanmoins continuer à faire leur choix pour d’autres prestations non prises en charge à 100%.La mise en place de « 100% santé » va se déployer progressivement et par étape. A partir du 1er janvier 2019, les assurés vont pouvoir bénéficier de paniers d’offres de mieux en mieux remboursés jusqu’au remboursement total, sans reste à charge, à l’horizon 2021.

En savoir plus sur sante.gouv.fr
Ecouter Emmanuel Macron lors de son discours sur midilibre.fr

envie de changer de poste

Publicité

Commentaires (0)