EN BREF

Présidentielle et santé : la transparence des candidats divise les Français

Cet article fait partie du dossier :

Présidentielles

    Précédent Suivant

La transparence des candidats à la présidentielle divise les Français. Mais ce 50-50 cache une grande hétérogénéité des perceptions selon le sexe et l'âge. Les femmes et les plus jeunes défendent la notion de vie privée tandis que les hommes mettent en avant la nécessaire transparence. Cela est vrai sur les deux questions (celle à propos de la polémique Clinton et celle des mensonges par omission de nos anciens présidents). Sur l'âge, la variation des résultats est spectaculaire : 66% des 18-25 ans pensent que la santé des candidats relève de la vie privée, quand 70% des 65 ans et + considèrent qu'ils nous doivent la transparence. De même, les jeunes sont 70% à trouver que les Présidents qui nous ont caché la vérité sur leur état de santé ont eu raison quand 71% des 65 ans et + jugent au contraire qu'ils ont eu tort.

Pour en savoir plus : mnh-hop.fr

Retour au sommaire du dossier Présidentielles

Publicité

Commentaires (0)