EN BREF

Quand 20 000 infirmières américaines sont venues soigner les blessés de la guerre 14-18

Cet article fait partie du dossier :

Histoire de la profession

    Précédent Suivant

Au printemps 1917, les Etats-Unis d’Amérique entrent en guerre. Des milliers de jeunes infirmières volontaires, les nurses, traversent l’Atlantique pour porter secours aux victimes de la Première Guerre mondiale… Avant la guerre, il n’y avait que quelques centaines de nurses dans l’armée des Etats-Unis d’Amérique. A partir de 1917, des milliers de femmes s’engagent pour servir sous l’égide de la Croix-Rouge. Le contingent passe en un an à 20 000 infirmières, toutes volontaires, pour aller au plus près des combats meurtriers de la Première Guerre mondiale. Ces milliers d’infirmières ont apporté avec elles le savoir-faire à l’américaine, notamment le suivi des blessures avec des techniques nouvelles de rééducation. Extrait de "13h15 le dimanche" sur France 2 du 7 janvier 2018...

La suite est à lire sur francetvinfo.fr

Retour au sommaire du dossier Histoire de la profession

Publicité

Commentaires (0)