EN BREF

Quand un hôpital "oublie" d'annoncer à la famille la mort d'un patient

L’hôpital de Pontivy a été condamné lundi à indemniser la famille d’un homme qui avait trouvé la mort au sein de l’établissement en 2011. La famille reprochait à la direction d’avoir attendu 36 heures avant de lui annoncer le décès. Les faits remontent au mois de mai 2011. Un septuagénaire avait été admis à l’hôpital de Pontivy (Morbihan) pour une baisse de tension. Il était décédé dans la soirée. Conduit à la chambre mortuaire, l’homme sera un peu « oublié » par l’établissement, qui ne préviendra la famille que le mercredi dans la matinée, soit 36 heures plus tard.

Lire la suite sur 20minutes.fr

Publicité

Commentaires (0)