EN BREF

Quand l'opéra arrive à l'hôpital sur quatre roues...

    Suivant

Scène surélevée, sièges et tentures de velours rouges, plafond peint et dorures baroques. Tout l’opéra est là… reconstitué dans un bus ! L’AP-HP (Assistance Publique- Hôpitaux de Paris) a fait venir ce jeudi à l’hôpital Louis-Mourier de Colombes l’Opérabus, un bus aménagé pour accueillir de mini-représentations d’art lyrique.

 On peut aller partout où se gare un bus, s’enthousiasme Denis Mignien, le ténor. Nous avons commencé en Bourgogne dans une cour d’école. Il suffit qu’il y ait une arrivée d’électricité. Stéphanie Révillion, la soprano, se rappelle : Nous sommes allés dans toute la France, dans des musées, des écoles, des maisons de retraite, une prison, sur les places, des marchés de Noël…

Et ce jeudi à l’hôpital de Colombes ! Pour la troisième et avant-dernière représentation de la journée, des patients âgés en fauteuil roulants sont installés devant la scène. Dans le fond du bus, des adolescents de l’unité de psychologie-addictologie. Malgré la barrière de la langue, tous sont captivés par la force des deux voix.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Parisien.

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)