EN BREF

Quand les pharmaciens piquent... ils piquent les soins aux IDEL ?

Cet article fait partie du dossier :

Grippe

    Précédent Suivant

Dans un nouveau communiqué Convergence Infirmière s'attaque à l'expérimentation sur la vaccination anti-grippale par les pharmaciens et dénonce une perte d’activité pour la profession d’infirmier libéral et l’instruction d’une surfacturation à la collectivité… à ses dépens. En effet, selon le syndicat, la vaccination en officine a eu la conséquence tant redoutée : une baisse d’activité pour les infirmiers libéraux.

Rappelons tout de même que les pharmaciens recevaient 4,50€ pour chaque patient vacciné détenteur d’une prescription, 6,30€ pour celui qui possédait un bon de prise en charge et un forfait supplémentaire de 100€ s’ils effectuaient un minimum de 5 vaccins. De même, les bons de prise en charge ont représenté un coût de 933 000€, les pharmaciens se sont également vus versés 457 000 € au titre de la rémunération forfaitaire. Un chiffre élevé, d’autant que la vaccination à l’officine n’a pas été véritablement plébiscitée dans les zones de déserts médicaux (10% des pharmacies participantes, pour seulement 9% des vaccinations pratiquées).

D'autre part, d'après le syndicat, les fonds débloqués en faveur des pharmaciens ont permis à la couverture vaccinale des deux régions impliquées lors de la première phase de l'expérimentation (Auvergne-Rhône-Alpes et en Nouvelle-Aquitaine) de se stabiliser à… 0,1% ! Alors qu'en parallèle, les vaccinations réalisées par les infirmiers auraient chuté de 6%.

Ainsi, alors qu'une généralisation de la vaccination en officine est prévue dans le PLFSS, Convergence se pose la question du retour sur investissement jugeant les dépenses disproportionnées par rapport aux résultats obtenus. Pire encore, les pharmaciens bénéficient d’un forfait largement supérieur à celui des infirmiers, mais les résultats ne sont pas à la hauteur de ces émoluments. C’est ce que l’on appelle communément le ″double effet Kiss Cool©″…

C'est pourquoi Convergence Infirmière lance une enquête auprès des infirmiers libéraux exerçant dans les quatre régions impactées et aussi pour corroborer ces chiffres.

Pour en savoir plus ou participer à l'enquête, rendez-vous sur le site de Convergence Infirmière.

Retour au sommaire du dossier Grippe

Publicité

Commentaires (0)