EN BREF

Quand l'utilisation massive du smartphone révèle l'anxiété

Selon une étude américaine, publiée dans le Computers in Humanbehaviours, le recours aux smartphones notamment l'utilisation massive des applications et divertissements, révèlerait souvent une volonté de se protéger de la réalité, de certaines expériences et émotions négatives. Après avoir suivi 300 étudiants qui utilisaient très fréquemment leur téléphone portable, des chercheurs de l'université de l'Illinois aux Etats-unis, se sont rendus compte que l'anxiété et la dépression touchaient principalement les jeunes adultes qui se servaient de leur smartphone comme une protection sociale pour éviter de faire face à la réalité parfois désagréable.

Lire la suite sur leparisien.fr 

Publicité

Commentaires (0)