EN BREF

Quand le virus de la grippe se joue des vaccins

Cet article fait partie du dossier :

Grippe

    Précédent Suivant

Le sérum n'offre qu'une protection partielle et variable d'une année à l'autre.

L'alerte a été lancée à la mi-janvier 2015 par une équipe de chercheurs américains. Selon une étude publiée par les Centres de contrôle et de prévention des maladies d'Atlanta (CDC), la formule du vaccin antigrippal commercialisé cette année montrerait d'inquiétants signes d'inefficacité. Des variations importantes dans le génome du virus, intervenues entre la conception du cocktail immunisant et sa diffusion, expliquent ces résultats décevants. Ils demandent toutefois à être confirmés par une évaluation sur l'ensemble de la saison, nuancent les virologues. Mais cette mauvaise nouvelle illustre les limites d'une stratégie vaccinale qui, en dépit des efforts consacrés à sa mise en œuvre, n'offre aux populations ciblées qu'une immunité modeste et incertaine.

Lire la suite sur lefigaro.fr

Retour au sommaire du dossier Grippe

Commentaires (0)