EN BREF

A quel stade les cancers sont-ils diagnostiqués en France ?

La première estimation nationale de la répartition des stades au diagnostic des cancers du sein, du côlon et du rectum vient d'être publiée par Santé publique France, l’Institut national du cancer (INCa), le Réseau français des registres des cancers (réseau Francim).

Ce rapport inédit livre des informations sur le degré de sévérité de ces cancers lors du diagnostic. Il permettra d’améliorer le suivi épidémiologique des cancers les plus fréquents pour lesquels un diagnostic précoce est possible et d’adapter les politiques publiques de prévention et de lutte contre le cancer. Les premières conclusions montrent que 60 % des cancers du sein, 44 % des cancers du côlon et 47 % des cancers du rectum sont diagnostiqués à un stade précoce en France et que cette précocité est davantage constatée chez les personnes de moins de 75 ans.

On remarque qu"une plus grande proportion des cancers diagnostiqués à un stade précoce chez les 40-74 ans, classe d’âge qui inclut la cible des programmes de dépistage organisé, alors qu'une part plus importante de cancers sont diagnostiqués à un stade avancé chez les personnes âgées de 75 ans et plus.
De même , les chiffres montrent peu de différence de répartition des stades au diagnostic entre les hommes et les femmes pour les cancers du côlon et du rectum.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l'INCa.

Publicité

Commentaires (0)