EN BREF

Ramadan : l'OMS met en place un suivi des diabétiques égyptiens

Cet article fait partie du dossier :

Diabète

    Précédent Suivant

L'organisation Mondiale de la santé a lancé en Égypte son premier programme de suivi des diabétiques par sms, un outil particulièrement important pendant ce mois de Ramadan. En effet, en Egypte, 31 % de la population est obèse et 30 % présentent des risques d’obésité, explique Randa Abou Al-Naga experte en maladies non transmissibles auprès de l’OMS en Égypte au journal Le Monde. D'après les dernières statistiques, 17 % des Égyptiens adultes seraient diabétiques, soit près de 9 millions d’individus, et 10 % se trouveraient en situation dite de pré-diabète. Le Ramadan peut avoir des conséquences graves lorsque ce public adopte un comportement alimentaire imprudent en mangeant trop et mal lors de la rupture du jeûne et en renonçant à tout exercice...

La suite est à lire sur zamanfrance.fr

Retour au sommaire du dossier Diabète

Commentaires (0)