EN BREF

"Recruter, fidéliser et remplacer plus de dix millions d’infirmières dans les années à venir"

Cet article fait partie du dossier :

Exercice international

    Précédent Suivant
À l’occasion de la Journée mondiale de la couverture sanitaire universelle, le 12 décembre dernier, le Conseil International des Infirmières (CII) soutient l’appel de l’OMS aux gouvernements à investir massivement dans les systèmes de santé, afin que les soins de santé pour tous puissent enfin devenir réalité. En effet, le rapport 2020 sur "La situation du personnel infirmier dans le monde : investir dans la formation, l’emploi et le leadership", à l'initiative de l'OMS, du CII et de Nursing Now, publié en avril dernier, ne dit pas autre chose. Aujourd’hui plus que jamais, le monde a besoin que les gouvernements mettent pleinement à profit les qualifications et la formation des infirmier(e)s. Selon les promoteurs du rapport, les possibilités de formation avancée et le renforcement des rôles professionnels, y compris au niveau politique, peuvent contribuer à améliorer la santé des populations. En revanche, ils constatent encore de grandes inégalités dans la répartition du personnel infirmier dans le monde, auxquelles ils doivent remédier, en menant des actions pour favoriser et pérenniser les progrès jusqu’en 2030, que ce soit en matière de formation, de recrutement ou de leadership infirmier.

Pour Howard Catton, directeur général du CII, la pénurie mondiale s’élevait à six millions de personnels infirmiers, avant même que la COVID-19 ne produise ses effets, à savoir des effectifs décimés et épuisés et l’augmentation du nombre d’infirmières souhaitant prendre leur retraite. Cela signifie que nous serons sans doute amenés à recruter, fidéliser et remplacer plus de dix millions d’infirmières dans les années à venir. Et d'affirmer que les infirmières sont bien placées pour diriger les services au niveau local, les services de santé publique et les services centrés sur les patients, nécessaires pour protéger la santé de l’ensemble de la population de la planète pour peu que les gouvernements leur en donne la possibilité !

Retour au sommaire du dossier Exercice international

Publicité

Commentaires (0)