EN BREF

Remédiation cognitive : théorie et pratiques

    Suivant

Dans une perspective de rétablissement, la remédiation cognitive vise à améliorer durablement les processus cognitifs (attention, mémoire, fonctions exécutives, cognition sociale et métacognition), parfois lourdement impactés dans certaines pathologies psychiatriques. Son efficacité repose sur un cadre thérapeutique précis, adapté à chaque patient en fonction de ses capacités et de ses objectifs. Malgré son intérêt incontestable en termes de qualité de vie pour l’usager, elle reste insuffisamment développée sur le territoire. Le dossier de la revue Santé Mentale d'octobre 2018, nous donne les repères théoriques et pratiques indispensables à connaître pour proposer des soins de remédiation cognitive.

Retour au sommaire du dossier Psychiatrie

Publicité

Commentaires (0)