EN BREF

Renfort des services publics de proximité et non démantèlement

Cet article fait partie du dossier:

Exercer dans le privé

    Précédent Suivant

Dans une lettre ouverte à Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, l'Association nationale des centres hospitaliers locaux et des hôpitaux de proximité (ANCHL), rappelant la transformation du système de santé actuellement à l'oeuvre fondée sur la proximité et le premier recours, alerte sur la situation des hôpitaux locaux, en très grande difficulté. Selon l'ANCHL, dans les régions, rien n'est fait pour enrayer ce déclin et il est donc urgent de préserver ces établissements de proximité avant que les bassins de vie ne soient totalement vidés. Et de rappeler que ces établissements hospitaliers ont pourtant le potentiel pour porter la nouvelle organisation des soins autour de la proximité et du premier recours. Selon l'ANCHL, alors que la France aspire manifestement à un renfort des services publics de proximité, les faits ne traduisent actuellement pas ces attentes ( fermetures de services ou de lits et de SSR, autoritarisme des GHT, postes de direction laissés vacants...). Conséquences : des centres hospitaliers locaux et des hôpitaux de proximité loin de leurs objectifs initiaux sur des parcours patients plus fluides.

Retour au sommaire du dossier Exercer dans le privé

Publicité

Commentaires (0)