EN BREF

Repérage des troubles du langage: le rôle majeur des Puéricultrices

La HAS a publié mercredi 31 janvier ses recommandations sur la mise en place d'un parcours de santé dans le cadre des troubles spécifiques du langage et des apprentissages (TSLA). Celui-ci devrait être coordonné et centré sur les  besoins du jeune patient. L'Association nationale des puéricultrices (eurs) diplômés et des étudiants (ANPDE) se félicite de la création de ce type d'outil à destination des professionnels de santé et de l'éducation nationale.

L'Association rappelle également le rôle primordial des infirmières puéricultrices. En effet, leur présence quotidienne auprès des enfants ainsi que leur formation leur permet de repérer rapidement les potentiels difficultés de langage ou d'apprentissage chez leurs patients. Elles consultent fréquemment à domicile par exemple en PMI (protectioon maternelle infantile), ce qui leur donne un lien privilégié avec l'enfant et les parents. De même, elles sont aussi présentes dans les zones géographiques touchées par les problématiques de la désertification médicale offant ainsi une égalité d'accès au diagnostic et aux soins.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la HAS.

Publicité

Commentaires (0)