EN BREF

Réunion : suicide d'un IADE en salle de garde

Cet article fait partie du dossier:

Fonction Publique

    Suivant

C'est tout un établissement qui est sous le choc après la découverte, dans la nuit de vendredi à samedi, du décès tragique d'un infirmier anesthésiste en poste au Groupe hospitalier Est Réunion. Le professionnel de santé âgé de 47 ans s'est semble-t-il donné la mort en ingérant un cocktail médicamenteux qu'il avait lui-même préparé grâce à ses qualifications. Ce sont ses collègues qui l'ont découvert en venant le chercher à la salle de garde alors qu'une intervention chirurgicale était programmée.

Compte tenu du traumatisme engendré chez ses collègues de travail, une cellule d'accompagnement psychologique a été mise en place au sein de l'hôpital, et un comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) sera réuni dès lundi. Dans un communiqué, la direction du GHER a exprimé son immense tristesse et une grande émotion, adressant ses pensées à la famille du défunt ainsi qu'à ses collègues du bloc opératoireNous mettons tout en œuvre pour essayer de comprendre le contexte de cette tragique disparition. Selon les premiers éléments relevés par la gendarmerie, le père de famille aurait agi pour des raisons personnelles, sans lien avec les conditions d'exercice de son métier au sein de l'hôpital.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Clicanoo.

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)