EN BREF

Une salle d’hôpital numérique pour former des étudiants

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

Par centaines, les blessés affluent. L’attentat a eu lieu il y a moins d’une heure et le service des urgences du CHU de Saint-Etienne est totalement saturé. Derrière son casque de réalité virtuelle, Jémil tente de saisir au mieux ce qui se passe. Heureusement, cet attentat n’est qu’une simulation. En ce jour de rentrée à l’école des Mines de Saint-Etienne (Loire), les élèves de deuxième année spécialité ingénierie biomédicale s’essaient à une nouvelle pratique pédagogique, sous la houlette de leur professeur en ingénierie des systèmes de santé, Vincent Augusto.

En 2017, celui-ci a entrepris avec le CHU de Saint-Etienne un programme de réalité virtuelle dont les élèves vont s’emparer pour la première fois cette année : le « jumeau digital » de l’hôpital, qui combine simulation et suivi en temps réel du service des urgences. Objectif : savoir diagnostiquer une situation, la retranscrire, la modéliser et proposer des solutions d’optimisation des ressources. Grâce aux indicateurs réels fournis par le CHU, les étudiants ingénieurs connaissent le nombre de patients en attente, leur heure d’arrivée, l’état de surcharge de tel ou tel médecin…  C’est vraiment très réaliste, je reconnais tout à fait les lieux, commente tout haut Jémil qui, inscrit dans un double cursus Ecole des Mines/fac de médecine, a passé deux mois en stage comme aide-soignant aux urgences.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Monde.

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)