EN BREF

SARS-Cov-2 : les patients guéris potentiellement toujours porteurs ?

Une étude observationnelle du JAMA datant du 27 février démontre que certains patients officiellement guéris du coronavirus étaient à nouveau positifs aux tests plusieurs jours plus tard. Des données qui doivent être vérifiées par des travaux de plus grande ampleur, mais qui néanmoins alertent sur de potentielles mesures préventives à mettre en place pour limiter la contamination.

Ainsi, quatre patients atteints de COVID-19 qui répondaient aux critères de sortie de l'hôpital ou d'arrêt de la quarantaine en Chine (absence de symptômes cliniques et d'anomalies radiologiques et deux résultats négatifs suite à des tests par RT-PCR ) ont eu des résultats positifs à ce même test 5 à 13 jours plus tard. Ces résultats suggèrent qu'au moins une proportion des patients peuvent encore être porteurs de virus. Point positif : aucun membre de leur famille n'a été infecté. Toutefois, il pourrait être nécessaire de réévaluer les critères actuels de sortie de l'hôpital ou d'interruption de la mise en quarantaine et de mettre en place une prise en charge continue des patients. Bien que les résultats faussement négatifs des tests RT-PCR soient possibles (comme suggéré par une étude précédente) que cela se soit produit lors de deux tests consécutifs reste très peu probable.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du JAMA

 

Publicité

Commentaires (0)